Comme dans un rêve !

Un soleil de plomb pendant huit jours, des tribunes pleines à craquer, et au bout du compte, le numéro un Français, Jo-Wilfried TSONGA magnifique vainqueur. Pour sa première édition, l’Open Parc Auvergne-Rhône-Alpes ne pouvait pas espérer plus belle issue. « C’est le bonheur absolu », ne cachait d’ailleurs pas le directeur du tournoi, Thierry ASCIONE.

En finale, « Jo », qui a une nouvelle pu mesurer l’ampleur de sa cote de popularité auprès du public lyonnais, a livré une prestation très solide face à Tomas BERDYCH (7/6 7/5).
« J’ai clairement joué le meilleur tennis de ma semaine cet après-midi. J’ai très bien servi, ce qui m’a permis d’être relâché sur ses mises en jeu. »

Le tricolore a toutefois du effacer deux balles de set à 4-5 avant de conclure la première manche dans un tie-break maitrisé (7/2). Puis a saisi sa chance sur le dernier jeu de service du Tchèque pour rafler la mise. « Je suis hyper heureux ! Je venais ici pour me rassurer, je repars comblé », savourait TSONGA, parfait ambassadeur du tournoi. Quant au Tchèque, il jouait les beaux perdants : « Je n’ai pas à rougir de cette défaite. Jo a été très fort, moi un peu moins quand ça comptait vraiment. »

L’histoire retiendra également que les premiers vainqueurs du tournoi double de l’Open Parc Auvergne-Rhône-Alpes se nomment Andres MOLTENI et Adil SHAMASDIN. La paire argentino-canadienne, qui évoluait pour la première fois ensemble, a battu en trois manches Marcus DANIELL et Marcelo DEMOLINER (6/3 3/6 10/5).

En direct du court !

Logo Header Menu